Contrariété (A&A et Cie n° 55)

photo Petitalan

– Qu’ai-je donc fait, Poséidon,

Pour que se déverse ton ire

A coups redoublés sur mon front ?

T’ai-je offensé ou même pire ?

Toi qui es roi, de ton trident,

Qui règnes sur mers et rivières,

N’es-tu pas d’abord mon enfant,

A moi qui suis la Terre-Mère ?

Lorsque j’émergeai du Néant,

Ne t’ai-je pas donné naissance

Ainsi qu’au monde, aux océans ?

Voilà donc ta reconnaissance !

On te dit nerveux, querelleur,

Intrigant contre Zeus lui-même.

De tous enfin, par ta fureur, 

Veux-tu encourir l’anathème ?

.

Pas ce mot, Gaïa, par pitié !

Oui, je dépasse la mesure,

Mais suite à la contrariété,

Je dirais même à cette injure

Que m’inflige l’humanité :

Déchets divers, produits chimiques

Dans mon paradis déversés,

Tout un continent de plastique !

Cela m’énerve et tout de bon,

Excite, enfièvre mes atomes

Qui, je t’en demande pardon,

En retour, frappent ton royaume.

Ma colère, je le sais bien,

Est excessive, indéfendable.

Elle explose, je n’y puis rien.

J’ai toujours été irritable !

.

Je me réveillai en sursaut.

Des enfants jouaient sur la plage.

La mer dansait. Il faisait beau.

Le dieu, pour l’heure, était bien sage.

AG

Je vous invite à lire, inspirée par la même image,

la fable d’Alain Ménez à la date de parution sur le blog : 

Le blog de Petitalan

et celle d’Océanique sur le blog :

Océanique

Ce contenu a été publié dans Alain et l'Autre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

26 réponses à Contrariété (A&A et Cie n° 55)

  1. trublion dit :

    dans des temps reculé, les mers tenaient bien plus de place et cherchent aujourd’ hui à reconquérir les territoires perdus.
    incroyable qu’ en si peu de temps l’ homme ait pu tant les polluer !
    Passe une bonne journée Alain
    Bien à toi

  2. dany dit :

    oH aLAIN QUE VOILA CHOISI DE BEAUX TERMES POUR FAIRE COMPRENDRE AU GENRE HUMAIN QUE NOS MERS ET OCÉANS NE SONT PAS DES POUBELLES mais voila l’être humain n’est pas respectueux de notre mère nature !!!!! J’espère que tu e souffres pas de la chaleur? je te souhaite une excellente semaine bisous Alain

  3. marlou dit :

    La planete terre te dit merci…Puissent les hommes la proteger de la pollution
    Bises Alain

  4. Livia dit :

    IL y a de quoi irriter Poséidon, il a raison de s’énerver pour ces tonnes de plastique déversés san vergogne dans la mer! Mais Gé n’est pas non plus épargnée on lui en donne plus qu’elle n’en peut supporter de ces déchets.
    Très beau poème!
    Amicalement

  5. Ton poème est malheureusement la réalité, notre Terre est devenue une poubelle surpeuplée, les mers et océans sont remplis de détritus sur des kms2, la pollution atteint les plus hauts sommets des montagnes, les glaciers et icebergs fondent ….
    N’est-il pas trop tard ?
    Bonne semaine Alain
    Bisous bisous

  6. Aloysia dit :

    😮 Quelle réussite, comme toujours, Alain ! Ta fin notamment est délicieuse.

  7. tachka dit :

    Hélas il a 1000 fois raison de se mettre en colère et notre mère Terre s’y met aussi, les humains ne sont que des pollueurs…..
    Bonne semaine.

  8. Solange dit :

    Bien dit, au rythme ou nous allons nous courrons vers notre destruction.

  9. FAN dit :

    😀 Je n’aurai pas fait mieux!!! ce poème tente d’ouvrir l’esprit des humains saccageurs de la PachaMama!! Si la mer se déchaîne, je la comprends très bien, elle qui nous nourrit et que l’on ne respecte plus!!Bisous Fan

  10. Maria-Dolores dit :

    Un texte poignant et réaliste il faut faire attention à notre terre et océans car c’est l’avenir de l’homme qui s’y joue merci du partage amitiés douce soirée.

  11. gazou dit :

    Oui, soyons attentifs et cessons d’abîmer notre planète

  12. Marie dit :

    Sur un clin d’œil à la mythologie,
    une belle dénonciation
    de cette mer, de cette terre que l’humanité ne sait pas respecter!

    super!

  13. Océanique dit :

    Bonsoir Alain absente hier et aujourd’hui je découvre ce ton texte
    La Mythologie est bien présente dans l’appréhension et la compréhension des turbulences de notre planète.
    Superbe et texte avec une fin imprévue.
    Belle soirée
    Bises amicales

  14. Once upon a time chez Loneci dit :

    Et oui ami lointain Lentement mais sûrement , l’homme se croyant plus malin s’acharne a défier le plus fort , il se pourrait qu’un beau matin Dame nature se révolte encore plus pour prouver au combien il a tort .. Dans l’atmosphère , on envoie des gaz ,des avions des fusées aux vapeurs toxiques , on déverse dans les eaux profondes les déchets des humains et sur les sols fertiles on incruste des produits chimique pour des légumes plus gros sans parasites .. Si je te dis qu’ici en Caroline du Nord on ne trouve pas d’ escargots petits ou gros , tellement on a abusés de produits chimiques ..Dans les Grandes villes , ceux qui vaporisent les rosiers dans les jardins sont tous en cagoule et revêtement spécial pour être protéger du produit toxique Je me souvient en Louisiane , a 5 h de l’après midi , les hauts parleurs claironnaient dans les rues  » fermer portes et fenêtres ,ne sortaient pas le vaporisateurs pour les moustiques va passer  » On ne vaporise pas un lotissement comme on vaporise une pièce ..Deux heures après on sortait  » Ah! plus un moustique  » mais ça sentait le produit chimique dans le vent .. Aussi l’homme le paiera plus cher par des maladies incurable s’ils ne se sont pas fait la guerre avant par des insultes aussi toxiques , avant d’en arriver au nucléaire qui a déjà fait beaucoup de victimes.. ..Notre planète est en danger , il faut le crier très fort si c’est pas trop tard .. Oups ! Alain je me suis un peu emportée dans mon inquiétude pour la planète …Excuse moi …
    Bonne semaine ami lointain .. A bientot …
    Bisous …
    Nicole ..

  15. francine dit :

    Bonjour, je crains qu’hélas ça ne soit une cause désespérée 🙁 certes on ne trouve quasiment plus de sacs plastiques chez les commerçants, c’est déjà un progrès; hier j’ai fait des bonds quand j’ai entendu le ministre de l’agriculture quand il a dit vouloir revenir en arrière sur les épandages; Jacques Chirac a dit : « notre maison brûle, et nous regardons ailleurs »; je te souhaite une bonne journée, bisous

  16. Sonya dit :

    Un thème d’actualité
    Il ne sera pas sage pour longtemps
    On voit déjà les révoltes de dame nature et autres…
    Bon mercredi
    Gros bisous créoles

  17. Diablotin dit :

    Un message d’espoir :
    Les savants viennent de trouver des « bouffeurs » de plastique !
    Bien sûr, ce sera long pour avoir une armée de ces combattants, très, très long !
    Car la surprise, c’est que ce sont les larves d’un papillon de nuit qui sauveront peut-être le monde
    SI toutefois nos insecticides ne les ont pas fait disparaître !

    On a toujours besoin de plus petits que soi … Nous le savions.
    Mais, de larves (autrement dit d’asticots) qui l’aurait cru ?

  18. Bonjour Alain, que de choses criantes de vérité dans vos mots, j’ai apprécié ce poème à sa juste valeur, à savoir que nous sommes bien mal partis pour sauver notre terre, espérons tout de même que nous prendrons conscience assez tôt , j’espère simplement qu’il n’est pas trop tard. Amitiés MTH

  19. liedich dit :

    Copain, tu commençais à citer POSEIDON que je pensais à GAÏA. Et bien sûr, Elle est venus en tes mots. Charlotte me commanda un petit livre sur la mythologie. Je me mis à écrire et surtout me renseigner sur Internet et je lui ai offert 4 livres de 150 pages chaque avec peut-être quelques milliers de photos. Pour ce que je viens de lire, je te l’offre si tu veux. Il explique ou veut expliquer la mythologie. Je reste à ton écoute. Que la soirée vous soit douce et nous espérons que la cure aura été profitable à ta Moitié.
    Douceur à Vous. liedich.

  20. fruitos dit :

    coucou
    un beau texte , l’homme détruit tout
    la mer une poubelle
    les animaux disparaissent
    voilà notre univers et j’en passe
    reste l’amitié, l’amour..
    bon we
    bisous

  21. EvaJoe dit :

    Je comprends que Poséidon soit dans une colère noire lorsque l’on voit ce que l’on fait à nos océans. L’autre jour un ami a filmé au large de la Méditerranée une tortue qui n’arrivait pas à nager, il a réussis à l’attraper et on voyait autour de son cou comme un filin en plastique, il a commencé à le lui ôter mais au fur et à mesure il s’est aperçu que la pauvrette était empaqueté dans un amas de plastique.
    Quand il a eu finis il y avait au moins 5 gros sacs plastiques. Quand à la terre c’est exactement la même chose….

    Belle semaine et gros bisous à vous deux.

    EvaJoe

  22. dany dit :

    La Mythologie une période que j’aime particulièrement donc , quel plaisir de te lire !!! Je te souhaite un bon mois de juillet, si possible ensoleillé , au plaisir de la prochaine lecture à bientôt Alain

  23. Jacqueline Gueret dit :

    Bonjour Alain
    Après escapade et galopade un rythme plus tranquille avec beau temps.
    Je te souhaite une belle journée
    Bises amicales

  24. Blanche dit :

    Bonjour Alain,
    Les dieux de la mythologie de la Grèce antique semblent avoir disparu de notre civilisation matérielle et informatique, mais les forces de DAME NATURE leur obéissent toujours et il n’y a sans doute qu’un poète pour le rappeler aux humains insouciants qui la polluent.
    Merci Alain; je te souhaite de belles vacances d’été dans un lieu non pollué !
    Bisous
    Blanche

  25. Bonjour Alain. Heureusement que ce n’était qu’un rêve ! Il faut arrêter de polluer nos mers sinon le rêve deviendra réalité. Amitiés

  26. Once upon a time chez Loneci dit :

    Coucou Alain ami lointain .. Encore une fois je passe sur ton blog pour voir si
    mon internet postera mon message ..J’ai tout vérifier , je ne comprend pas d’ou vient le problème .. Bonne semaine Alain ..
    A bientot j’espère ..
    Amitie des US ..
    Nicole ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.