L’ânesse, la poule et la chèvre (A&A et Cie n°63)

photo YG

La poule un jour dit à l’ânesse :

-Ne vas-tu pas te taire enfin ?

De braire n’as-tu point de cesse !

Tu as réveillé mes poussins !

Les murs de mon poulailler tremblent,

Et c’est ainsi chaque matin.

Ne pourrais-tu pas, il me semble,

A tout ce bruit mettre le frein ?

Au moins réduire le volume,

Et changer d’air pour une fois.

Celui-là hérisse mes plumes.

Va donc hurler au fond du bois !

*

-Ô Ciel ! Voyez cette l’ignorante 

Imperméable à la beauté !

Mais je ne hurle pas : je chante !

*

-Et moi je ponds des œufs carrés !

*

-Moque-toi ! Oui, je vocalise

Et l’on dit que mon chant est beau !

*

-Je ne vois là que vantardise.

Qui donc l’affirme ? Les corbeaux ?

*

-Et toi, quand je fais méridienne,

Qui vient caqueter sous mon nez !

*

-Entendu. Qu’à cela ne tienne :

Devant un juge allons plaider !

*

Ce juge était en l’occurence

Une chouette des environs

Qui leur prescrit la tolérance

Contre leurs derniers ducatons.

Les deux plaideurs, la tête basse,

Regrettant leurs transports passés,

Firent la paix, de guerre lasse.

Une chèvre vint à passer.

*

-Nous voilà ruinés ! fit l’ânesse.

*

-Hélas, dit l’animal bêlant,

Sans doute une experte en sagesse,

Il fallait y songer avant !

AG

Je vous invite à lire, inspirée par la même image,

la fable d’Alain Ménez à la date de parution sur le blog : 

Le blog de Petitalan

et celle d’Océanique sur le blog :

Océanique

Ce contenu a été publié dans Alain et l'Autre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

20 réponses à L’ânesse, la poule et la chèvre (A&A et Cie n°63)

  1. trublion dit :

    Nous sommes tous persuadés être les meilleurs trouvant chez les autres peu de choses à louer, et il est certain qu’ en cas de litige, mieux vaut le régler entre soi, faute de quoi seule la justice en tirera profit !
    Passe une bonne semaine
    Amitié
    15xmxrm.jpg

  2. dom dit :

    Hé oui, maintenant, on se fait des procès pour un oui ou non …
    On en sort ruiné et rien n’est vraiment réglé !
    Elles auraient dû demander l’avis de la chèvre 😉
    Bon début de semaine, cher alain, qui ne s’annonce pas « brillante » !
    Autant pour le temps que pour moi car j’ai un nouveau problème dont je parlerais … plus tard, pour que ça ne me porte pas la poisse.
    Mais, franchement, j’en ai marre.
    Bisoux tracassés.
    nouvelle-semaine-moche-53dc86d.jpg

  3. ZAZA RAMBETTE dit :

    Quelle sagesse de la chèvre qu’il aurait fallu écouter. Merci Alain pour cette fable.
    Bises et bon début de semaine

  4. marine D dit :

    Que de chicanes dans ta jolie fable Alain, j’aime la photo aussi, je suis d’accord avec Dom !
    Bises du matin

  5. Aloysia* dit :

    J’avais prévu d’abandonner la toile pour quelque temps du moins ; mais à ta verve, Alain je ne résiste point… !!! C’est craquant, vraiment.

  6. Océanique dit :

    Si commérer cancaner bavarder donne vie au village être procédurier ne peut qu’amener conflit et rancune.
    Nos amis auraient dû d’abord parler au lieu de geindre devant la magistrature que n’ont-ils retenu l’aventure avec Raminagrobis. Bon là ça se termine moins dramatiquement.
    Ondine a bien essayé de lire en marchant sur le clavier mais c’était pour faire des câlins.
    Bises en amitié

  7. Livia dit :

    Il y a toujours une paille dans l’oeil du voisin et on oublie volontiers la poutre que l’on a dans l’oeil!
    La chouette a eut raison.
    Amicalement

  8. Marie dit :

    Écoutons la sagesse de la chèvre!

    Un grand plaisir à te lire.

  9. gazou dit :

    Que de chicanes pour rien alors qu’il eut été si simple d’écouter l’autre et de montrer qu’on l’avait entendu mais il est vrai que pour que l’autre nous entende, il vaut mieux lui parler amicalement et sans moquerie

  10. PHILIPPE D dit :

    Il y a eu des ânes chez mes voisins et je peux te dire que leur « chant » ne me plaisait pas particulièrement !
    Mésententes entre animaux et mésententes entre les humains ! Rien ne va plus !
    Bonne semaine.

  11. tachka dit :

    La tolérance est de moins en moins de mise, malheureusement……
    Bonne semaine

  12. liedich dit :

    Bonsoir, il me plairait tant de te voir avant de… Tiens ne serait ce que pour que nous écrivions la fable de la vie ! J’amènerai mes deux poules : Thelma et Louise. Elles savent créer la vie chaque matin. Que votre instant soit doux, Copain. À un autre demain. l.

  13. luciole 83 dit :

    Ah nous avons eu un ance près de notre bungalow en vacances et ses « chants » n étaient particulièrement pas plaisants ….. hihihi !
    Bon, n avons pas porté plainte ! Et l ane si mignon !

    La morale de ton histoire trop bien ! Mieux vaut se réconcilier avant le tribunal……

    Pas facile la tablette : ordi s’en panne

    Bisous

  14. Françoise dit :

    Il est toujours bon d’apprendre la tolérance!!!Bisous Fan

  15. zibulinette dit :

    La sagesse, la tolérance, évitent bien des conflits, je me fais plaisir en lisant tes fables . Pour moi aujourd’hui je suis dans l’optimisme des années
    Avec les bisous de zibulinette

  16. Sonya 972 dit :

    La paix est un bon remède
    Il faut de la sagesse dans tout
    Bon dimanche
    Gros bisous créoles

  17. Blanche dit :

    Bonsoir Alain,
    La justice sur terre ne sera jamais gratuite, c’est pourquoi la tolérance coûte moins cher !
    J’aime beaucoup cette fable mais j’avoue que si j’adore caresser un âne, je les préfère silencieux !
    Je te souhaite une belle semaine malgré ce vilain temps !
    Bisous
    Blanche

  18. pimprenelle dit :

    Ah les querelles de voisinage ! Et quand les protagonistes finissent au tribunal … Ils se plaignent toujours du verdict !
    Très bonne fable Alain.
    Bonne soirée.

  19. Aloysia dit :

    Merci Alain de ton message. Je me permets d’y répondre ici… J’ai lu ce livre parce que c’était un classique et que je considérais que sa lecture m’était nécessaire au point où j’en étais de mes recherches. Je n’en ai pas parlé dans le but de vous le conseiller en particulier. Quant à sa « compréhension », elle est sensée être facile puisque c’est un « roman d’aventures » que l’on fait lire à tous les jeunes indiens dès l’école primaire ! Ce doit être l’équivalent de l’Odyssée ou de nos romans de chevalerie. D’ailleurs actuellement c’est au programme de nos collèges sous le nom de « récits fondateurs »… seulement en extraits il est vrai.

  20. Solange dit :

    On a eu un voisin qui avait un coq qui venait chanter sous notre fenêtre tous les matins à 5 heures et il n’a pas aimé qu’on lui en fasse la remarque, pas facile le vivre ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.