Le blues de Chantecler

photo YG

Les personnages :

Chantecler, le coq

Pinte et Copette, deux poules

Les poussins

Le décor : la basse-cour

***

PINTE

Qu’as-tu donc, Chantecler, toi dont l’appel sonore

Chaque jour fait s’ouvrir les portes de l’Aurore

Au char du dieu Soleil et ses chevaux ailés ?

Tu as pour toi la gloire et la célébrité ,

On respecte en tous lieux ton pouvoir fantastique.

Alors, me diras-tu, quelle mouche te pique ?

Tu arpentes la cour, l’air sombre, contrarié.

Ton fier cocorico serait-il enrhumé ?

Quelque jeune dindon aurait-il eu l’audace

De comparer ton chant à celui d’une ageasse ?

Toi qui sus te tirer des griffes de Renart,

Toi, le héros sans peur, aurais-tu le cafard ?

Au moins dis quelques mots, décharge ta conscience !

CHANTECLER

Pinte, sur ton honneur, jure-moi par avance

Que jamais à personne tu n’en diras rien !

PINTE

Je le jure sur la tête de mes poussins !

CHANTECLER

C’est un secret bien lourd, à ce point lamentable

Que je vois des rimeurs en tirer quelque fable !

Ils vont me brocarder. Je les entends d’ici.

Je voudrais me cacher ! Ah ! mon règne est fini !

PINTE

                En viendras-tu au fait ?

CHANTECLER

                                                    Oui, puisque tu insistes…

(Silence. Chantecler soupire.))

Ce que je vais t’apprendre est un aveu bien triste…

PINTE

                    Parleras-tu enfin ?

CHANTECLER

                                                       Ce matin, j’ai dormi.

PINTE

Eh bien? La belle affaire ! Serait-ce interdit ?

CHANTECLER

Tu ne m’as pas compris : j’ai failli à ma tâche,

Car je n’ai pas coqueriqué ! Je suis un lâche !

Cela ne serait rien, mais le pire surtout,

C’est que le char d’Hélios est parti malgré tout !

PINTE

C’est ma foi vrai. Comment cela peut-il se faire ?

CHANTECLER

J’ai compris que mon chant n’est pour rien dans l’affaire,

L’Astre n’a nul besoin qu’on lui ouvre les cieux!

Pinte, dans mon orgueil j’ai offensé les dieux !

(Il se met à pleurer)

PINTE

Un instant ! Mais oui, j’y suis, je me le rappelle :

Ton chant m’a tiré du sommeil, je suis formelle !

CHANTECLER

                      Quand ? Ce matin ?

PINTE

                                          Oui, je m’en souviens maintenant.

CHANTECLER

                      Tu dis cela pour me faire plaisir !

PINTE

                                                                                   Attends !

Je vais interroger Copette mon amie.

Copette, réponds-moi franchement, je te prie :

Chacun le sait, tu dors d’un très profond sommeil.

Quel bruit a, ce matin, provoqué ton réveil ?

COPETTE

                       Le cri de Chantecler !

PINTE

(à Chantecler)

                                                          Tu vois, elle est sincère !

Je crois avoir trouvé le fin mot du mystère.

Mais bien sûr ! Réfléchis voyons, c’est évident :

C’est que tu as coqueriqué tout en dormant !

Voilà l’explication ! Ne fais donc plus la tête !

Haut les cœurs, Chantecler, redresse une peu la crête !

CHANTECLER

Mais oui, c’est donc cela ! Ouf ! Je suis soulagé !

(Après un long silence, songeur, se parlant à lui-même)

Comment dans mon sommeil puis-je coqueriquer ?

(Voyant les poussins qui viennent vers lui, il prend un air martial.)

CHOEUR des POUSSINS

Messire Chantecler, grâces vous soient rendues !

Voici par votre chant la clarté revenue !

Vous êtes notre Père au renom sans égal.

Pour ouvrir l’oeil, la Terre attend votre signal.

Chantons, chantons plus fort, que l’Univers le sache,

Et révère à jamais votre illustre panache !

(bis)

(Les poussins saluent et se sauvent en piaillant.)

FIN

AG

Ce contenu a été publié dans Scènes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

24 réponses à Le blues de Chantecler

  1. luciole 83 dit :

    Ah que c’est beau ! suis enchantée….
    L’inconscient fait faire qqs fois de bien jolis rapprochements ! Mais puisque le Soleil s’est levé, qu’importe le reste !
    Merci Alain
    Bisous

  2. tachka dit :

    Si en plus Les messieurs coqs se mettent à coqueriker en dormant !!!!! Je n’en ais plus mais celui que j’avais n’avait pas d’heure pour faire cococrico et voulait faire lever le jour aussi bien à minuit que à 4 h du matin !
    Bonne journée et amitiés

  3. dom dit :

    La poule a bien su le flatter et les poussins s’y sont joint : il a vite retrouvé sa superbe grâce à la finesse de pinte qui est une fine rusée.
    Nos mâles déprimé sont pareils, il suffit de mentir un peu et leur orgueil renait !
    Encore une bien belle fable.
    Après une journée éprouvante, hier, enfin une journée à la maison !
    Bon jeudi, avec des bisoux, cher alain.
    tranquille-541fbeb.jpg

  4. trublion dit :

    C’ est l’ illusion qui mène le monde, l’ homme pense que la nature lui doit tout alors que c’ est juste l’ inverse !
    les animaux ont au moins l’ excuse de l’ instinct
    Passe une bonne soirée
    Amitié
    dvq8nd.jpg

  5. pimprenelle dit :

    L’inconscient dicte des choses. Elle est formidable Pinte. Ella s su redonner confiance à Chanteclerc.
    J’ai beaucoup aimé.
    Bonne fin d’après-midi Alain.

  6. Océanique dit :

    Bonsoir Alain
    Belle mise en scène du blues de Chanteclerc
    A t-il vraiment chanté ou la force de l’habitude a t-il éveillé les matinaux
    Pinte et coquette lui remontent le moral aidés pas la chorale des poussins
    Surtout que Chanteclerc reste Chanteclerc le roi du poulailler
    Bises amicales

  7. Maria-Dolores dit :

    Bel écrit pour une histoire de poule et coq merci du partage j’ai aimé douce soirée amitiés bises l’ami.

  8. Solange dit :

    Il y a de l’action dans la basse-cour!

  9. PHILIPPE D dit :

    C’est toujours un régal de lire tes fables !
    J’ai craint que Chantecler n’en fasse une dépression, mais tout va bien !
    Bonne soirée.

  10. ZAZA RAMBETTE dit :

    Le voilà tout requinqué le coq Chanteclerc.
    Un sacré coq de coqueriquer tout en dormant !
    Bises et bonne soirée

  11. Evy dit :

    Beau partage passe une douce soirée bisous

  12. Aloysia dit :

    Oh ! Le bel hommage à Edmond Rostand ! Bravo !
    J’ai mis en lien un article dans lequel j’ai cité ce poète que j’ai adoré…

  13. gazou dit :

    Ouf ! L’honneur est sauf mais au prix d’un mensonge,
    A moins que la poule, dans son désir d’apaiser le coq , ait réellement cru avoir entendu le cocorico et sa conviction est si forte qu’elle entraîne les autres…Où est le mensonge , Où est la vérité?

  14. Blanche dit :

    Bonsoir Alain,
    Je pense que cette fable comique de basse-cour nous décrit l’orgueil qui aveugle tellement le mâle qu’il ne se rend pas compte des mensonges intéressés des femelles qui se moquent de lui ! une petite histoire qui peut s’appliquer à de nombreux ” grands hommes” !
    Bonne soirée
    Bisous
    Blanche

  15. Françoise dit :

    Une anecdote pour CHANTECLER car rares sont les matins où il ne coquerique pas!!Bisous Fan

  16. liedich dit :

    Salut Copain. Je viens de lire ta fable à mes deux roussettes : Thelma et Louise. Elles m’ont dit que chaque matin, elles étaient éveillées par le chant du coq qui se trouve dans le vallon voisin. Et que parfois, alors que le vent est contraire, il leur semble ne pas l’entendre et pourtant elles sont bien réveillées par quelque chose. Ou quelqu’un, lequel ne peut être que le coq, Maître Coq. Que tout cela les dépasse complètement et qu’en fait, le chant du coq n’est qu’une façon de dire le surnaturel de cet animal, toujours en communication avec l’au-delà, qu’on l’entende ou non. J’ai pour mission de te demander de rassurer Chantecler en leur nom. Louise m’a même demandé de lui faire dire qu’elle même l’avait entendu.
    Si telle fraternité existait entre les humains, que belle serait la vie.
    Heureusement, il existe de tels instants comme celui que je viens de vivre et dont je te remercie. Ce fut celui de t’avoir lu.
    Douceur de Nous à Vous Deux. l.

  17. zibulinette dit :

    Pauvre Chantecler qui passe par une grande angoisse, heureusement Pinte est présente , pour le rassurer, et toi tu es aussi présent pour nous apporter la finesse, la légèreté d’une joli fable. et aussi la fidélité de ton blog.
    Avec les bisous de zibulinette

  18. Marie dit :

    Jolie fable, on a tous besoin d’encouragement pour continuer notre tâche…

  19. Sonya 972 dit :

    C’est super mimi entre copains
    Bon jeudi
    Tibooo

  20. Merci Alain, je me suis régalée à te lire.
    Bonne fin de semaine
    bisous bisous

  21. Once upon a time chez Loneci dit :

    Bonjour Alain ami lointain ..
    Merci pour cet agreable moment de lecture …que du bonheur a chacun de tes écrits ..Merci .. Comme quoi il suffit de pas grand chose pour rassurer , réconforter , Le dialogue est quelques fois le remède de bien des maux ..Les humains devraient ne jamais l’oublier ..
    Bonne semaine Alain , Ici comme en France , nous attendons le printemps avec impatience ..Avec toute mon amitié ..gros bisous ..
    Nicole ..

  22. Océanique dit :

    Viens voir mes mouettes Chanteclerc elles te redonneront le moral
    Bises amicales Alain

  23. trublion dit :

    un petit passage, pour te souhaiter de joyeuses Pâques
    Amitié
    2sb0uxe.jpg

  24. Bon dimanche de Pâques à Toi aussi
    Bisous bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.